18.08.2017

Etats-Unis: augmentation de puissance pour Browns Ferry

L’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) a accédé à la demande de la Tennessee Valley Authority (TVA) relative à une augmentation de puissance de 14,3% pour la tranche nucléaire Browns Ferry. 

Après avoir examiné les preuves de TVA, la NRC est arrivée à la conclusion que les trois réacteurs à eau bouillante Browns-Ferry 1, 2 et 3, dans l’Etat de l’Alabama, pouvaient fonctionner en toute sécurité même si on augmentait leur puissance de 14,3%. TVA prévoit ainsi d’augmenter la puissance thermique globale de chaque tranche de 3458 MW à 3952 MW, ce qui correspond à une augmentation de la puissance électrique brute d’environ 115 MW. D’après des informations de l’autorité, TVA a l’intention de mettre en place cette augmentation au cours du changement de combustible, en commençant par la tranche 3 au printemps 2018, avant de passer à la tranche 1 à l’automne 2018 et à la tranche 2 au printemps 2019.

La tranche 1 de Browns Ferry avait été connectée au réseau en 1973, la tranche 2 un an plus tard, et la tranche 3 encore deux ans après. En 1985, les trois réacteurs avaient été arrêtés dans le cadre de travaux de rééquipement, mais leur autorisation d’exploitation restait en vigueur. Bowns-Ferry 2 avait ensuite été redémarré en 1991, Browns-Ferry 3 en 1995 et Brown-Ferry 1 en 2007. La NRC avait autorisé en 2006 la prolongation de l’autorisation d’exploitation des tranches de 20 ans, ce qui permet à la centrale de fonctionner durant 60 ans.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de la NRC du 16 août 2017