21.09.2021

Une collaboration polonaise pour développer les SMR et les MMR

Le groupe chimique CIECH S.A. et Synthos Green Energy S.A. ont signé une déclaration d’intention par laquelle les deux organisations souhaitent développer ensemble les petits réacteurs modulaires (Small Modular Reactors, SMR) et les microréacteurs (MMR) en vue d’une utilisation industrielle.

Les deux entreprises polonaises étudieront le recours aux SMR et aux MMR sur le site des installations de production de CIECH pour le carbonate de sodium.

Hors économie énergétique, CIECH est une des plus grosses consommatrices de charbon de Pologne. Le charbon est utilisé à des fins de production de chaleur dans les procédés de fabrication chimiques de l’entreprise. Le groupe a déclaré qu’il souhaitait progressivement cesser la production d’énergie à partir du charbon au profit du gaz naturel, de la valorisation des déchets et de l’énergie nucléaire. La stratégie de l’entreprise, publiée en mai 2021, prévoit une sortie du charbon d’ici à 2033 et la neutralité climatique à l’horizon 2040. La collaboration avec Synthos Green Energy permettra non seulement d'accélérer les processus de décarbonation de l’industrie indigène mais aussi de renforcer la position de l’entreprise sur le marché mondial, a déclaré Dawid Jakubowicz, président de CIECH.

Synthos Green Energy est une filiale de Synthos, un fabricant de caoutchouc synthétique et un des plus gros producteurs de matières chimiques polonais. Il a conclu des accords de développement de SMR et de MMR avec des entreprises telles que GE Hitachi Nuclear Energy (GEH), Tractabel et Ultra Safe Nuclear Corporation.

Le groupe chimique polonais CIECH est intéressé par les SMR et les MMR. Il envisage de construire un BMRX-300 sur le site de ses installations de production.
Source: GEH
Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de CIECH du 14 septembre 2021