17.09.2021

L’AIEA félicite l’exploitante de Mochovce 3

L’exploitante de la tranche nucléaire slovaque Mochovce 3 a amélioré la sécurité d’exploitation de l’installation avant sa mise en service commercial. Des efforts devront toutefois encore être déployés pour mettre en œuvre certaines mesures définies en 2019 à l’issue de la mission Osart (Équipe d’examen de la sécurité d’exploitation). C’est à cette conclusion qu’est arrivée une équipe d’experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Une équipe d’experts de l’AIEA a étudié la sécurité d’exploitation de la tranche Mochovce 3 à la demande du gouvernement slovaque. La mission Osart de suivi de cinq jours, qui s’est achevée le 10 septembre 2021, a permis d’évaluer les progrès réalisés grâce à la mise en œuvre des résultats de la mission effectuée il y a deux ans. L’équipe a constaté que plusieurs recommandations formulées dans le cadre de l’examen de 2019 avaient été mises en œuvre dans leur intégralité. Cela concerne notamment des améliorations dans le domaine de la formation des opérateurs de la tranche 3 et dans l’entretien des installations et équipements d’urgence.

«L’exploitante a pris de nombreuses mesures afin de mettre en œuvre les résultats de la mission de 2019. Nous nous réjouissons des améliorations considérables qui ont été constatées.», a déclaré Lydie Evrard de l’AIEA. L’équipe a encouragé l’exploitante à achever les mesures prévues restantes afin de continuer à améliorer la sécurité de l’installation.

L’équipe se compose de cinq personnes: des experts en provenance d’Allemagne, du Canada et de Grande-Bretagne, ainsi que deux agents de l’AIEA. À l’issue de la mission, elle a soumis à la direction de la centrale et à l’Autorité slovaque de sûreté nucléaire un projet de rapport pour avis spécialisé. Le rapport final sera remis au gouvernement dans trois mois.

La centrale nucléaire de Mochovce se trouve à environ 100 km à l’est de la capitale slovaque de Bratislava et comprend quatre réacteurs. Mochovce 1 (PWR, 436 MW) est en exploitation depuis 1998 et Mochovce 2 (PWR, 469 MW) depuis 2000.

Par ailleurs, deux réacteurs VVER de conception russe sont en construction: Mochovce 3 a divergé le 5 août 2021, et la construction Mochovce 4 est achevée à 85%. Les travaux de construction des tranches 3 et 4 ont été lancés au milieu des années 1980. Ils ont toutefois été interrompus au début des années 1990 par manque de moyens financiers, avant de reprendre il y a une dizaine d’années.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de l’AIEA du 10 septembre 2021