19.10.2021

EDF remet à la Pologne une offre pour la construction de six EPR

Électricité de France (EDF) a remis au gouvernement polonais une offre préliminaire non-engageante pour la construction de quatre à six EPR.

Le contrat porte sur la fourniture des études d'ingénierie, des équipements et sur la construction de quatre à six réacteurs EPR en Pologne, représentant respectivement une puissance installée totale comprise entre 6600 et 9900 MWe répartie sur deux à trois sites.

Cette offre préliminaire couvre tous les paramètres clés tels que la configuration technique des futures centrales, le schéma industriel envisagé, la stratégie de développement de la chaîne d'approvisionnement locale, l'estimation du coût du programme et le calendrier de réalisation associé.

La réalisation du programme nucléaire polonais, basée sur la technologie EPR, serait source de nombreux bénéfices pour l'économie polonaise et contribuerait notamment à l'indépendance énergétique du pays, grâce à une production d'électricité couvrant jusqu'à 40% de la demande actuelle du pays et ce pendant au moins 60 ans, a précisé EDF dans un communiqué. Un tel programme d'EPR marquerait une avancée majeure sur la trajectoire polonaise vers la neutralité carbone, en évitant l'émission d'environ 55 millions de tonnes de CO2 par an, grâce à la production d'une électricité sûre, fiable, pilotable et décarbonnée.

La démarche d'EDF vise à impliquer largement les entreprises polonaises et à soutenir le développement de capacités industrielles locales ainsi que la création d'emplois hautement qualifiés. On estime qu'environ 25’000 emplois locaux pourraient être créés par paire d'EPR pendant la seule phase de construction ainsi que des dizaines de milliers d'emplois indirects.
 

Des intérêts à long terme

En juillet 2021, EDF avait annoncé l'ouverture de son bureau à Varsovie, entièrement dédié à l'accompagnement de la préparation d'une offre nucléaire intégrée, adaptée au marché polonais. L’entreprise confirmait ainsi son engagement de long terme pour soutenir l'ambition nucléaire polonaise.

Piotr Naimski, Secrétaire d'État polonais à l’infrastructure énergétique stratégique, avait déclaré début mars 2021 que la Pologne restait ouverte aux offres malgré l’entrée en vigueur de l'accord de collaboration nucléaire signé en 2020 avec le États-Unis dans le cadre du développement du programme nucléaire polonais en février 2021.

Électricité de France (EDF) remet à la Pologne une offre non contraignante pour la construction de quatre à six EPR.
Source: EDF / Bruno Conty
Source: 
M.A./C.B. d’après des communiqués de presse d’EDF des 12 juillet et 13 octobre 2021